Nous utilisons des cookies sur ce site. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.

Ok

Boulangerie

Notre savoir-faire boulangerie

Un peu d’histoire

L'histoire du pain est très ancienne : on fabriquait du pain des milliers d'années avant l’an 0. Les premiers pains, comme nous les connaissons aujourd'hui, étaient cuits dans des pierres chaudes ou sous des cendres. Les premiers à utiliser la levure et des fours d'argile étaient les Egyptiens. Grâce aux nombreux contacts commerciaux entre grecs en égyptiens, le pain est enfin arrivé en Europe. Mais ce n'est qu'avec l'Empire romain que la tradition et la culture du pain se sont répandues.

Aujourd’hui, le pain fait partie intégrante de nos vies : au matin avec le café, à midi pour le sandwich et au soir pour accompagner le repas.
Nourriture, tradition, culture, le pain est irremplaçable.

confettis

C’est pourquoi, chez Intermarché, vous retrouvez chaque jour, le meilleur pain entre vos mains.

Chaque jour le meilleur pain entre vos mains

confettis

La baguette Intermarché

La baguette Intermarché,
elle est savoureuse, fraîche et croustillante. Comment est-elle fabriquée ?

1. Tout démarre dans nos Moulins de Saint-Aubert

alt

La pâte

Les 4 éléments qui composent la baguette : l’eau, la farine, la levure et le sel sont pétris dans nos Moulins de Saint-Aubert, selon une recette d’inspiration française.
L’usine du Pas-de-Calais appartient à la filière boulangerie d'Agromousquetaires, filiale d'Intermarché. La pâte est ensuite mise en forme et refroidie avant de partir par camion vers les points de vente.

Les moulins de Saint-Aubert

Les Moulins de Saint-Aubert

L’histoire des Moulins de Saint-Aubert commence en 1988.
Située à Béthune, dans le Pas-de-Calais, l’usine est organisée autour de 3 lignes de production et emploie 63 personnes sur un site de 6000 m². Son nom ? Elle le tire d’un évêque qui fabriquait des pains pour les donner aux plus démunis.
De la sélection des matières premières aux préparations, les Moulins de Saint-Aubert sont reconnus pour la qualité de leurs produits. Ils sont d’ailleurs spécialisés dans la production de baguettes.

2. Et ça continue dans les ateliers de votre Intermarché

Etape 1 la pousse

Etape 1 La pousse

En magasin, les baguettes passent en chambre de pousse. La levure contenue dans la pâte produit du gaz carbonique, ce qui développe l’arôme de la mie de la baguette et assouplit la pâte. 6h sont nécessaires pour faire lever le pain de manière optimale !

Etape 2 : Le façonnage

Etape 2 Le façonnage

Une fois levée, la pâte passe entre les mains expertes du boulanger. Il la façonne selon les envies des clients : couronne, escargot, tresse,… ou baguette classique. L’assortiment de pains Intermarché est unique et varié.

Etape 3 : Le grignage

Etape 3 Le grignage

Enfin, il grigne le dessus de la pâte, cela signifie qu’il l’entaille à la lame.
C’est par ces ouvertures, des cheminées, que lors de la cuisson, vapeur d’eau et CO2 vont pouvoir s’échapper et permettre ainsi au pain de bien gonfler.

Etape 4 : La cuisson

Etape 4 La cuisson

Les cuissons se font tout au long de la journée, ce qui vous garantit une baguette fraîche et croustillante à toutes heures.

Notre savoir-faire boulangerie

Comment reconnait-on une bonne baguette ?

Elle doit être brillante, et avoir une belle croûte croustillante de l’extérieur, et être moelleuse et aérée de l’intérieur.

confettis

Comment conserver son pain ?

Retrouvez quelques astuces ci-dessous

La conservation dépend de la forme et de la composition du pain. Les pains complets sont ceux qui se conservent le mieux. Le pain de campagne sera plus difficile à conserver. La forme joue un rôle également. Question de surface, il sera plus facile de conserver un pain modelé en miche ou en bâtard. Une forme allongée et peu épaisse sera plus compliquée à conserver.

 
Emballez votre pain

Emballez votre pain

Ne conserver jamais votre pain à l’air libre, il s’assècherait plus vite. Emballez votre pain dans un sachet en papier ou un essuie. Évitez le plastique qui ramollit le pain et favorise les moisissures, sauf si vous conservez le pain au frigo. Optez pour un endroit ni trop chaud, ni trop froid. La température idéale est entre 14 et 18°.

Congelez votre pain

Congelez votre pain

Pour conserver votre pain plus longtemps, congelez-le dans un sachet hermétique.
Un besoin de pain? Décongelez-le en quelques secondes au micro-ondes ou mieux, naturellement.

Ne le coupez pas à l'avance

Ne le coupez pas à l'avance

Si vous recevez, ne coupez pas le pain à l’avance. L’humidité contenue dans votre pain pourrait se disperser plus rapidement et votre baguette s’assécher. Si votre pain est un peu sec, humidifiez la croûte et passez-le quelques minutes au four ! Il sera à nouveau croustillant.

confettis

Votre pain est trop sec ?

Si votre pain est trop sec, ne le jetez pas !
Faites-en du pain perdu ou des croûtons pour vos soupes et salades par exemple.

pain perdu

Pain perdu

Trempez les tranches de pain rassis dans du lait puis dans de l’œuf battu et saisissez à la poêle. Saupoudrez de sucre ou de cassonade.

Voir la recette
Croutons pour vos soupes et salades

Croûtons pour vos soupes et salades

Faites sécher le pain au four après l’avoir aromatisé avec de l’ail écrasé, des herbes ou de la sauce tomate.

Voir la recette
confettis

Les croissants et pains au chocolat les moins chers de Wallonie

Les croissants et pains au chocolat Intermarché suivent le même cheminement que nos baguettes

Les croissants et pains au chocolat

Ça se passe chez Intermarché

Ils arrivent dans nos magasins où le boulanger, avec tout son savoir-faire, se charge de la pousse et de la cuisson, plusieurs fois par jour.
Chez Intermarché, tous nos croissants et pains au chocolat suivent cette recette française. Ils sont faits de pâte feuilletée pur beurre, gage de qualité. Et ce, sans surcoût ! Au contraire, ces viennoiseries sont à €0,49 pièce dans tous vos Intermarché, le prix le plus bas du marché. Alors plus d’hésitation pour vos brunchs du dimanche, direction Intermarché !

Le croisant n'est pas français d' origine

Sa création date de 1683 , à Vienne. Une nuit, un boulanger viennois levé avant l’aube entendit le bruit des troupes de l’Empire Ottoman. Il donna l’alerte, repoussant l’assaut. C’est pour immortaliser cette victoire que les boulangers de la ville confectionnèrent le « Hörnchen » (petite corne en allemand) dont la forme rappelle le symbole du drapeau ottoman.
Mais les parisiens peuvent se vanter d’avoir créé les meilleurs croissants !
En 1770, Marie-Antoinette, arrivant de Vienne, introduisit et popularisa le croissant à Paris. Sans grand succès. Les croissants d’origine étaient faits de pâte à pain améliorée. Des années plus tard, des boulangers parisiens relancèrent la mode d’un croissant de genre nouveau, fabriqué à partir de pâte feuilletée pur beurre. Le début du succès que nous lui connaissons aujourd’hui.

confettis

Le savoir-faire Intermarché

Un savoir-faire unique à portée de main !

Le savoir-faire Intermarché

Avant de mettre un pied dans l’atelier Intermarché…

Le métier de boulanger requiert des compétences spécifiques.
C’est un métier de passion et de savoir-faire. Avant de mettre un pied dans l’atelier Intermarché, nos boulangers apprennent les techniques du métier par des professionnels. Mais la formation ne s’arrête pas là ! Ils suivent tout au long de leur carrière des formations continues pour perfectionner leurs techniques et suivre les évolutions du métier. Nos boulangers ont donc un réel savoir-faire, et cela se ressent dans la qualité des produits que nous vous proposons.

vive la fête

Avec la participation de :

  • devo & lemmens
  • douwe egbert
  • cotedor
  • duyvis
  • haribo
  • raffin
  • jupiler
  • night orient
  • oreao
  • passoa
  • pringles
  • tao